New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)
HomeRésidences d’artistes

[Résidences d’artistes]

           

Le Centre International des Arts en Mouvement se donne pour vocation d’offrir la possibilité aux artistes circassiens de trouver un espace pour faire naître leurs créations.

 

SOUTIEN A LA CRÉATION CIRCASSIENNE

Le Centre International des Arts en Mouvement contribue au développement de la création circassienne en accompagnant des artistes dans leur travail de recherche et de création, en leur mettant à disposition des espaces de travail et des compétences adaptées à leurs besoins.
Le soutien à la création sous toutes ses formes

Le CIAM s’inscrit notamment dans le soutien à la création en circulaire, dont le retour aux origines circassiennes peut être puissamment novateur, mais propose également aux compagnies un lieu de travail adapté aux petites formes, permettant des créations exigeantes ou tous publics.

Diversité et renouveau des arts du cirque

Le CIAM œuvre à promouvoir les arts du cirque dans leur diversité, d’esthétiques mais aussi de lieux et de pratiques. Il se donne pour mission de favoriser les rencontres entre les artistes d’univers et de cultures différents, ces moments permettant ainsi à la création de s’enrichir et de surprendre à nouveau le public.

Le planning des résidences 2017-2018

  • A Place For Us / Compagnie Krilati : du 09 au 13 octobre 2017 – Chapiteau création
  • Duo Elle&Lui : du 08 novembre au 15 décembre 2017 – Grand chapiteau
  • Duo EMotion : du 13 au 17 novembre 2017 – Chapiteau création
  • Version courte de Petites Histoires sans Gravité / Cie Underclouds : du 04 au 08 décembre 2017 – Chapiteau création
  • Je ne suis pas un spectacle / Nouveaux Nez & Cie : du 05 au 09 février 2018 – Chapiteau création
  • Lily Water / Compagnie Azein : du 30 avril au 04 mai 2018 – Grand chapiteau
  • La mère, la fille et la simple d’esprit / Compagnie Angela Laurier : du 20 au 31 août 2018 – Grand chapiteau
  • Projet Sanctuaire Sauvage / Collectif Rafale : du 23 au 30 août 2018 – Chapiteau création

           

VOUS ÊTES UNE COMPAGNIE

Et vous souhaitez venir en résidence au CIAM

Installé sur un terrain de 5 hectares situé à proximité du centre ville d’Aix-en-Provence, le CIAM dispose de plusieurs structures toilées, d’une zone d’accueil de chapiteaux et de vastes espaces extérieurs.
Différents lieux à investir par les artistes de cirque en fonction du calendrier de l’année !
Le chapiteau création

Depuis 2014, le CIAM a installé sur son site les trois structures de l’ancien Centre Pompidou Mobile. Une d’entre elles est dédiée à l’accueil de résidences de création. Cet espace de 170 m2 peut accueillir tout au long de l’année des compagnies souhaitant développer des petites formes.
Fond de plan chapiteau création

Les espaces extérieurs
Le CIAM est doté de vastes espaces extérieurs dont plusieurs sont aplanis et stabilisés, et sur lesquels des structures et agrès peuvent être implantés.
La douce météo de Provence rend possibles ces accueil de résidence en extérieur !
Le grand chapiteau
D’octobre à juin, le grand chapiteau du CIAM est réservé au cours de son école de pratique amateur et aux différents projets pédagogiques.
Des résidences nécessitant une grande hauteur peuvent néanmoins être envisagées pendant certaines vacances scolaires sous ce chapiteau de 36 mètres de diamètre et 16 mètres de haut à la coupole.

D’autre part, afin de permettre aux artistes de cirque professionnels ou semi-professionnels de la région de disposer d’un lieu d’entraînement à Aix-en-Provence, le CIAM met à disposition ses espaces de travail sous chapiteau lors de créneaux horaires dédiés
Plan grand chapiteau

Pour faire une demande d’accueil en résidence au CIAM, merci d’envoyer votre dossier de création, le calendrier de la création et votre fiche technique à Myriam Hammami, à l‘adresse residences@ciam-aix.com.
A-place-for-us-Cie-Krilati-Photo-Karl-Antier-25

De et avec
Caroline Siméon – acrobate aérienne, comédienne
Jean-Christian Guibert – comédien, clown
Helmut Nünning – contrebassiste

 

A PLACE FOR US – COMPAGNIE KRILATI

Du 09 au 13 octobre 2017

À un carrefour désert, trois voyageurs solitaires, venus de trois horizons différents, attendent un bus qui vient de passer.
Le suivant ne passera pas avant le lendemain. Ou la semaine prochaine.
S’il passe…
Esseulés, un peu abimés, ils se rencontrent, se découvrent, échangent et partagent.
Les sacs s’ouvrent et bientôt se forme un trio qui rit, danse et brise le silence de la route.

Trouver sa place est un peu comme chercher une chaise sur laquelle on pourrait avoir envie de s’assoir un certain temps sans avoir envie de la quitter. C’est se dire que cette chaise est placée là au bon endroit et qu’elle nous attend dans le bon décor de notre vie. Et puis les chaises s’évaporent ou se cassent et il faut remarcher de longs moments pour retrouver une autre chaise, bien située, bien placée, qui donne ce sentiment profond d’être à sa place.
Trouver sa place peut prendre longtemps.
Autour de ces trois personnages aux formations artistiques différentes va se faire un travail d’échange et d’écoute pour trouver la complémentarité de chacun.

Pendant cinq jours, la compagnie Krilati est venue finaliser sa création sous le chapiteau création, en vue d’une tournée de 20 dates au mois de décembre dans la Communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon.

En savoir plus sur la compagnie
www.krilati.com
www.facebook.com/leskrilati/

1974356_533696626748216_583388957_o

De et avec
Anouk Blais – trapèze duo
Guillaume Mesmin – trapèze duo

 

DUO ELLE & LUI

Du 08 novembre au 15 décembre 2017

Ils se sont rencontrés à l’École de cirque de Montréal, et partagent depuis près de cinq ans une complicité qui leur permet de s’épanouir artistiquement, d’explorer le potentiel de cette discipline qu’est le trapèze duo.
Elle, vient de Québec et a pratiqué la gymnastique dès son plus jeune âge. Elle s’est ensuite tournée vers le cirque à son entrée à l’École Nationale.
Lui, a eu plusieurs vies : après avoir travaillé dans un restaurant, il a découvert le cirque et s’est formé au Club Méditerranée, avec qui il a sillonné le monde. Il entre en 2011 à l’École de cirque de Montréal où il rencontre Anouk et où ils fondent leur duo.
Ensemble, ils ont tourné sur les plus grandes scènes, notamment avec le Cirque du Soleil et le spectacle Amaluna.

Suite à une blessure, Anouk et Guillaume ont été contraints d’arrêter de tourner et de s’entraîner pendant plusieurs mois. De retour dans la Provence natale de Guillaume, ils ont repris la pratique sous le chapiteau du CIAM, avant de repartir en tournée en Allemagne.

8245499321_412ce82efb_b

De et avec
Morgane Tisserand – trapèze duo
Pierre-Antoine Chastang – trapèze duo

 

DUO EMOTION

Du 13 au 17 novembre 2017

Morgane Tisserand et Pierre Antoine Chastang forment le Duo eMotion.
Diplômés de l’École Nationale de Cirque de Montréal en 2013, ils remportent la Médaille d’Argent avec leur numéro de Trapèze danse duo au Festival Mondial du Cirque de Demain.

Morgane et Pierre-Antoine sont à Aix-en-Provence pour une semaine pour encadrer un stage de main à main au CIAM. Ils en profitent pour s’entraîner sous le chapiteau réception du CIAM.

En savoir plus sur le duo
www.facebook.com/emotionartist

underclouds_phsg_c_solveig_de_la_hougue_-_ville_de_caen

De et avec
Amélie Kourim – marche au plafond
Claire Nouteau – marche au plafond

VERSION COURTE « PETITES HISTOIRES SANS GRAVITE » – COMPAGNIE UNDERCLOUDS

Du 04 au 08 décembre 2017

ON MARCHE SUR LA TÊTE !
Cette phrase, la Compagnie Underclouds l’a prise au mot en créant un spectacle autour d’une discipline de cirque peu explorée : la marche au plafond.
Dans une structure cubique, les marcheuses tentent de déjouer les lois physiques de la gravité pour voir le monde autrement, à l’envers… Tentant d’imaginer le monde si on faisait un pas de côté.
Spectacle sans parole, où le jeu des corps exprime l’indicible dans une succession de rébus, d’énigmes, qui renvoient le spectateur à ses propres interrogations.
Petites Histoires sans Gravité est un théâtre acrobatique de corps, d’objets, d’images à significations multiples. Un espace où le renversement, l’inversion des choses, la transgression, parlent d’humanité, du surréalisme quotidien, du banal extraordinaire, de nos contradictions et folies sur le chemin de l’impossible à portée de main.

Deux des artistes de la compagnie, Amélie Kourim et Claire Nouteau, ont passé quelques jours au CIAM pour travailler à la version courte du spectacle.

Mme-Francoise-809x500

de
André Riot-Sarcey et Roseline Guinet

avec
Roseline Guinet – clown
Jean-Luc Borla – musicien

JE NE SUIS PAS UN SPECTACLE – LES NOUVEAUX NEZ & CIE

Du 05 au 09 février 2018

Ce spectacle sera construit autour du phénomène clownesque qu’est Madame Françoise.
La direction de ce spectacle est toute entière bâtie autour de son personnage, toujours pleine de chaos et à la recherche de cette folle liberté. Le personnage de Madame Françoise est avant tout mu par cette
dynamique libertaire d’un merveilleux corps en mouvements insolites et toujours scéniques qui cherche l’ouverture sur le monde, et qui est submergé par toutes les nouvelles qu’elle reçoit de ce monde.

Je ne suis pas un spectacle sera cette nouvelle aventure, où Madame Françoise débordée, encombrée, trop sollicitée, essaye de chercher un abri pour se poser et se refaire une santé.
Le meilleur abri qu‘elle trouve c’est un théâtre ! Un lieu vide où tout est possible surtout quand il est plein de spectateurs ! Elle sait que c’est un piège, mais elle ne peut pas s’empêcher d’y rentrer. Par chance, avec l’hiver qui tombe sur nos pays, elle trouve, caché dans les coulisses, un réfugié sorti de nulle part, mais qui porte sur son visage tous les vents du sud et qui n’a gardé comme seul bagage, que sa guitare et ses musiques.

Madame Françoise explore de nombreux théâtres et lieux de spectacle sur le territoire. Elle vient se glisser sous le chapiteau du CIAM pour quelques jours. Qui sait ce qu’elle y trouvera ?

Capture-d%u2019écran-2017-09-29-à-15.08.42

Audrey Louwet, Mathieu Tomi – interprètes
Bruno Deleu – Aide à l’écriture et mise en scène
Martha Rodezno – Chorégraphie
Mathieu Tomi – Création musicale
Simon Louwet – Création lumière

LILY WATER – COMPAGNIE AZEIN

Du 30 avril au 04 mai 2018

Portés acrobatiques, Cadre aérien, Portés aériens sur baudrier d’escalade, Acro-danse, Chant et musique live.

« Water lily » signifie nénuphar en anglais.
Inspirée de « l’Écume des jours » de Boris Vian, cette pièce de cirque musical raconte l’amour de Colin et Chloé, de leur rencontre à la fin tragique de leur histoire. Avec une musique live aux sonorités jazz, ce spectacle, qui met en scène un duo d’acrobates et un musicien, parle d’amour et de mort. Le mouvement des corps est ici sublimé par une création lumière originale qui évoque la progression oppressante du nénuphar dans le poumon de Chloé et la lente disparition de la vie.

La compagnie Azein revient au CIAM pour sa nouvelle création. Audrey et son équipe retrouvent le grand chapiteau pour ce nouveau projet.

m1300016-credit-manuel-pasdelou-680x353

Angela Laurier – Mise en scène et interprète au plateau
Anahi De Las Cuevas – Contorsion, cerceau aérien
Dolores Calvi – Mât chinois, danse, trompette, chant
Nicolas Fraiseau – Mât chinois, acrobatie, danse
Gen Shimaoka – Direction et composition musicale
Manuel Pasdelou et Stéphane Podevin – Son, lumière, guitare, basse

LA MÈRE, LA FILLE ET LA SIMPLE D’ESPRIT – COMPAGNIE ANGELA LAURIER

Du 20 au 31 août 2018

Trois jeunes circassiens, au plus près d’eux mêmes, s’exprimant aussi dans leurs langues d’origines. Habillés de vêtements dépareillés de différentes époques. Changeant de costumes, de genre, à la recherche d’une nouvelle peau, d’un style… Deux autres caractères de l’âge de leurs parents.

C’est de l’écriture au plateau, des temps improvisés avec tout le dispositif scénique en recherche. C’est le croisement et la rencontre d’histoires de parcours, de frustrations, d’emballements. Les agrès aériens comme refuge et façon de s’élever, de se poser pour mieux rebondir. Nous ne l’abordons pas à la manière d’un numéro de cirque, mais s’articulant comme lien entre les changements d’états et d’atmosphères, des moments fugitifs, de fuite. Je privilégie le rapport à l’agrès comme objet d’exploration, de répétition de mouvements qui racontent le sacerdoce, l’apprentissage et la discipline de l’artiste de cirque.

Pour la première fois, le CIAM accueille Angela Laurier et son équipe. Deux semaines de création intensives sous le chapiteau pour faire avancer le projet « La mère, la fille et la simple d’esprit ».

En savoir plus sur la compagnie
www.cie-angelalaurier.com

925283_ceb60a6a5e234763999f6fc9737c560e~mv2

de et avec
Théo Lanau – musicien
Thibaut Lezervant – jongleur
Julien Pierrot – porteur main-main
Sonia Massou – voltigeuse main-main

SANCTUAIRE SAUVAGE – COLLECTIF RAFALE

Du 23 au 30 août 2018

SANCTUAIRE SAUVAGE est un projet de spectacle vivant et sonore qui utilise les corps de danseurs, circassiens et d’un musicien pour produire du son.

La démarche de la compagnie s’articule autour de l’état de cécité et s’inspire librement des vies et des récits de non-voyants, principalement de la découverte que la perte de la vue ouvre une nouvelle manière d’expérimenter le monde. Notre objectif est de créer un spectacle appréciable par tous les publics, voyants et non-voyants. L’idée est d’offrir une autre approche du spectacle vivant en se détachant de la vue et en développant d’autres manières de ressentir la danse et le cirque. Proposer à un public une expérience sensorielle qui l’amène ailleurs en élargissant la perception, une autre réalité.

Pour ce nouveau projet, le Collectif Rafale découvre les espaces de travail du CIAM.